_baya

Le Baya ou l’art de la séduction africaine

Partagez-le

Pour séduire un homme, en dehors de leur personnalité, les femmes ont plusieurs astuces et armes aux choix. Chacune choisit ce qui lui paraît le plus efficace: maquillage, vêtements, coiffure… qui viennent agrémenter leur « parade ». Certaines tactiques sont universelles. D’autres sont propres à des peuples. En Afrique, ce petit truc qui est reconnu comme capable de tomber un homme, c’est le baya…

le ‘’Baya’’ est un ensemble ou un collier de perles utilisées par les africaines à titre d’ornement de leur hanche. ‘’Affléma’’ en Akan ou‘’Baya’’ en malinké. Il a un objectif particulier: La séduction. Ainsi en Afrique est il l’arme idéale pour faire tourner la tête de l’homme désiré.

 Le ‘’Baya’’, tout comme ‘’L’afflema’’, est constitué de diverses matières premières tels la porcelaine, le caoutchouc, les excréments d’une espèce rare de papillon, de roche et de bois. Ces perles viennent généralement de l’Indochine, du Maroc et du Liban. En Afrique de l’Ouest, il s’agit du Mali, du Sénégal, du Nigeria et du Ghana. Le ‘’Baya’’ est confectionné au Sénégal par les ‘’Laoubè’’ qui sont des peuls.

Pour augmenter les pouvoirs mystiques du ‘’Baya’’, il est conseillé d’utiliser un parfum le ‘’Nimmalin’’ un Oussounan qui signifie en Wolof « Je te saoule. » Il sert à apprivoiser et à retenir son conjoint à la maison. Les femmes sénégalaises et les maliennesont leur ultime secret à elles : le ‘’Baya’’. Que dire alors des femmes akan qui font mettre des‘’Baya’’ en or à leur fille durant les premières semaines de son mariage ? La famille de la mariée, pour mieux séduire leur gendre, orne le corps de leur fille de perles. Les perles rouges sont utilisées pour soutenir le ‘’Kodjo’’ Il y a aussi les perles pour les genoux et les avants bras. Il est conseillé de porter le ‘’Baya’’ avec le « Pindal bêtchô » qui est un morceau de pagne arrivant juste aux genoux. La nouvelle mariée se doit de mettre en exergue ses perles rouges au cours des petites causeries- débats avant les rapports à proprement parler. Toutes ces astuces ont pour seul but de séduire son Jules.

Comme on le voit, le ‘’Baya’’ est aussi un aphrodisiaque qui fait perdre la tête des hommes en dehors d’être un objet de protection contre les esprits maléfiques.Mais avec la modernisation, cette parure est en train de perdre de sa valeur au profit des chaînes que les femmes utilisent également autour de leur hanche. Toujours dans le seul but de séduire.

 

Un article de Rythmes d’Afrique


Partagez-le