souak

Le baton « Souak », la brosse à dent africaine

Partagez-le

Le soin de la santé buccale remonte à des temps anciens. Si, aujourd’hui, le soin dentaire passe par l’utilisation des brosses à dents et des dentifrices, cela n’a pas toujours été le cas. En effet, la brosse à dents traditionnelle ou bâtonnet à curer, appelé « miswak », « souak », ou « siwak » existe depuis les temps anciens. Le miswak ou le bâton de souak était utilisé par les Égyptiens.

De nos jours, le miswak ou le bâton de souak est encore utilisé en Afrique et Amérique du Sud. Le souak présente de nombreuses vertus dont les plus connues sont ses propriétés antibactériennes, anticaries, anti-maladies parodontales et antifongiques; ce qui explique son utilisation et la popularité des bâtonnets en Afrique comme instrument d’hygiène dentaire « brosse à dents ». Des recherches scientifiques contemporaines ont prouvé que l’on peut extraire de cet arbuste certaines substances chimiques telles que :
- le fluor qui renforce les dents et désinfecte la bouche.
- la vitamine C qui est très importante pour les gencives et qui aide à arrêter les hémorragies après l’arrachement d’une dent.

SOIN BUCCO-DENTAIRE AU TEMPS DES ÉGYPTIENS NOIRS

La mauvaise haleine n’était pas à la mode dans l’antiquité non plus. Dans la plupart des cas, ils ont utilisé de la menthe pour éviter l’odeur buccale qui jouait également un rôle important dans l’hygiène buccale. Ils se sont rincés la bouche avec un extrait des feuilles de menthe ou simplement, ils les avaient rongées. L’autre produit courant contre la mauvaise haleine était une boule, préparée d’encens, de myrrhe, de cannelle et d’autres plantes aromatiques assemblés avec du miel. Ce produit avait un double effet : les composants aromatiques faisaient disparaître la mauvaise haleine et le miel avait de l’effet antiseptique.

Dès le 4ème siècle, des sources écrites prouvent l’utilisation d’une sorte de dentifrice ; ils ont préparé un poudre spécial pour les soins dentaires réguliers et pour entretenir les dents. Les ingrédients du poudre de dent étaient les suivants : le sel gemme, la menthe, le poivre et la fleur d’iris séchée.

sources : implant dentaire.com/histoire médecine africaine.com


Partagez-le